Le management participatif : En quoi cela consiste-t-il ?

16 février 2023

L'une des méthodes modernes pour faire des affaires et gérer efficacement les ressources humaines d'une organisation est le management participatif. Avant tout, le management participatif est l'implication des employés dans la gestion directe de l'organisation. Cette méthode vous permet d'atteindre vos objectifs en animant chaque acteur du projet. 

De plus, le management vous permet de diriger et d'organiser les différentes actions à mener.  Qu'est-ce que le management participatif et quels sont ses avantages et inconvénients ? 

Sujet a lire : Gestion des systèmes et services: Transformer votre entreprise en chef-d'œuvre grâce à un administrateur expérimenté

Le management participatif : Qu'est-ce que c'est ?

Encore appelé la gestion participative, le management participatif est une méthode d'organisation du travail. Il permet à chaque employé de participer directement aux activités de l'organisation. 

Aussi, elle facilite la résolution de plusieurs aspects importants pour l'activité économique. Cependant, les options de mise en œuvre de la gestion participative peuvent différer les unes des autres. Voici ci-dessous les plus courantes méthodes d'organisation du travail. 

A lire aussi : Comment les entreprises peuvent-elles s'adapter pour un meilleur avenir ?

Participation des salariés à la propriété de l'entreprise

Cette situation implique, tout d'abord, le transfert d'une partie de l'entreprise à la propriété des salariés selon divers mécanismes. En fait, il peut s'agir de fournir aux employés des actions, de leur fournir, après un certain temps, d'autres méthodes d'influence.

De plus, cette approche vous permet de réduire les pertes de l'organisation. Ainsi, les employés seront directement intéressés à préserver les moyens de production et à augmenter la productivité du travail. Enfin, de telles méthodes peuvent augmenter la motivation et l'intérêt personnel des employés, ainsi que leur confort psychologique.

La participation des employés aux bénéfices de l'organisation

Cette méthode passe par la motivation des salariés. Autrement dit, il s'agit est un programme de leur motivation en répartissant entre eux une certaine partie des bénéfices de l'entreprise. De plus, ces bénéfices leur seront attribués en fonction des résultats du travail sous forme de primes. 

Ce système de participation est plus efficace dans les entreprises à croissance rapide qui réalisent des bénéfices élevés. En outre, le système est reconnu comme efficace lorsqu'elle s'applique aux spécialistes qui, par leurs décisions, affectent les activités de l'entreprise.

Aussi, il vous permet de modifier la taille des salaires au cours de l'adaptation aux conditions du marché. Par ailleurs, si les bénéfices de votre entreprise diminuent, vous pouvez réduire à juste titre les avantages et vice versa.

Avantages du management participatif

Cette méthode est née principalement des avantages objectifs qu'offre un tel mode d'organisation du travail. Voici quelques exemples de management.

Augmenter la motivation du personnel 

Les employés qui sont directement impliqués dans les activités directes de l'organisation ont une motivation beaucoup plus élevée. De même, ils seront plus motivés si leur récompense directe dépend de la qualité et du volume de leur participation. De plus, vous éviterez aussi le surmenage, les éventuels burn-out et arrêts de travail causés par le stress.

Construction d'équipe

Les méthodes participatives démontrent directement aux employés l'importance d'une approche collective et de groupe pour résoudre les problèmes majeurs. Ainsi, le nombre de conflits sera réduit, laissant place à l'encouragement des équipes de travail tous ensemble.

Accroître la fidélité des employés à l'entreprise

Ici, le salarié n'est pas considéré seulement comme une ressource impersonnelle, mais devient aussi le résultat de leurs activités directes. En conséquence, le management participatif assure une réduction suffisante du roulement du personnel au sein d'une unité structurelle. De même, il fidélise les employés à l'organisation. 

Améliorer l'image de l'organisation

La gestion participative et l'attitude de partenariat correspondante envers les employés affectent indirectement l'image externe de l'organisation dans son ensemble. Cela se reflète positivement dans presque tous les aspects de l'activité économique. 

Quelques inconvénients liés au management participatif 

Malgré le grand nombre d'aspects positifs, ce type de management présente également un certain nombre d'inconvénients. Ces derniers limitent la diffusion d'un tel modèle d'entreprise. Ainsi, la gestion participative se caractérise par les inconvénients suivants :

Faible efficacité dans certains domaines d'activité

Le domaine d'activité d'une entité commerciale implique l'utilisation d'une main-d'œuvre peu qualifiée ou simplement un travail monotone et routinier. Aussi, il exige aussi une utilisation du potentiel créatif des salariés, alors la gestion participative démontre une efficacité négative.

Diminution de l'autorité de la direction

Étant donné que la gestion participative prévoit avant tout le partenariat comme méthode de subordination au travail. Ainsi, l'autorité administrative directe de la direction lors de l'application de cette méthode d'organisation du travail diminue.

Risques d'abus

Une application incorrecte de la gestion participative et l'incohérence de ses principes avec l'équipe existante peuvent conduire à un abus. Ce dernier qui est commis par les travailleurs de leurs droits s'inscrit dans le but de réduire la charge personnelle sur eux-mêmes pendant le travail.